• Virtuafoot est un jeu gratuit de gestion de club de football en ligne. Dirigez votre équipe et gérez la vie du club. De l'entraînement des joueurs à la gestion des finances du club en passant par le développement des infrastructures, ce jeu vous demandera tous vos talents de meneur d'hommes pour mener votre équipe au plus haut niveau. Si vous aimez le foot, vous aimerez Virtuafoot. Vous pourrez y choisir votre championnat, organiser vos propres coupes, visualiser vos matchs en direct, personnaliser votre maillot, etc... http://www.virtuafoot.com/

    votre commentaire

  • Si l'accession à la phase de groupes de la Coupe UEFA est une belle réussite pour le R. Standard de Liège, le coach László Bölöni, très ambitieux pour son équipe, a déclaré à uefa.com : "C'est bien de pouvoir jouer au moins quatre matches de plus, mais nous sommes encore plus gourmands." Ambitions européennes Victorieux 2-1 de l'Everton FC au stade Maurice Dufrasne ce jeudi (4-3 sur l'ensemble des deux matches du premier tour), le champion de Belgique a gagné le droit de disputer la phase de groupes de la Coupe UEFA dont le tirage au sort aura lieu mardi. Et ce à la grande joie de l'ex-entraîneur du Sporting Clube de Portugal et de l'AS Monaco FC, 55 ans, qui estime que la Coupe UEFA est encore plus importante que le championnat. Le Standard entend du reste aller le plus loin possible dans la compétition afin d'enrichir l'expérience des jeunes joueurs du club. Bölöni veut préparer l'avenir du Standard en multipliant les occasions de se mesurer à des adversaires du calibre d'Everton ou de Liverpool (FC). Occasion(s) manquée(s) Le Standard est passé tout près d'une place en UEFA Champions League, après avoir poussé le rival merseysider d'Everton jusqu'en prolongation au troisième tour de qualification de la compétition de clubs phare en Europe. La déception est toujours là pour Bölöni, ancien vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs champions comme joueur du FC Steaua Bucureşti en 1986, qui regrette l'occasion manquée, pour ne pas dire les occasions manquées, par ses joueurs, même s'ils n'ont pas démérité. Travail intensif Cette défaite est la seule ombre au tableau de ce début de saison du Standard. Invaincu en championnat, les Liégeois ont creusé l'écart en dominant le RSC Anderlecht la semaine dernière. "Nous effectuons un travail intensif et avions axé nos efforts de manière à être prêts pour le rendez-vous de Liverpool, et nous l'étions. Barrés à la porte de la Champions League, nous avons décompressé quelques jours. Les joueurs ont accusé le coup et il a fallu faire preuve d'intelligence pour gérer la situation", a déclaré Bölöni. Avenir prometteur Le groupe de Bölöni semble promis à un bel avenir, comme en témoignent les jeunes internationaux belges Axel Witsel et Steven Defour (capitaine). Le coach roumain sait que certains de ses joueurs sont déjà prêts pour ces grands rendez-vous, mais il ne veut pas brûler les étapes : "Nous avons le temps et nous devons les aider. Le Standard, comme tout club belge, n'a pas les moyens d'Everton pour s'attacher les services de joueurs d'une valeur de 10 ou 20 M€, d'où notre obligation de construire avec nos jeunes joueurs". Le stratège roumain sait de quoi il parle, lui a qui a apporté sa contribution à l'éclosion de (Cristiano) Ronaldo et de (Ricardo) Quaresma. Qui ajourd'hui ignore encore l'existence de ces stars ?

    votre commentaire

  • Et encore un club anglais pour la qualification en UEFA Everton voisin de Liverpool peut être la revanche

    1 commentaire

  • Le Standard, auteur d'un partage à l'aller contre Liverpool, a tenu tête aux Reds au match retour avant de craquer à la 117-ème minute de jeu sur un but de Dirk Kuyt. L'élimination est amère côté rouche... Steven Defour. (photo belga) Dès le coup d'envoi de la rencontre, le Standard montrait qu'il n'était pas venu pour faire bonne figure mais bien pour tenter de décrocher la qualification tant espérée pour la phase de poules de la Ligue des Champions. Les Rouches ne se privaient pas de se procurer une série d'occasions dont cetaines dangereuses pour les Anglais, qui ont pu compter sur leur gardien Reina, véritablement décisif. Défensivement, le Standard donnait aussi bien le change, notamment grâce à un Mohamed Sarr et un Marcos qui ne laissaient rien passer. Liverpool pressait ici et là mais sans se montrer vraiment inspiré, hormis un certain Dirk Kuyt, toujours aussi remuant. Les deux équipes rejoignaient les vestiaires à la pause sur le score de 0-0. En seconde période, les Liègeois restaient sur leur lancée. Et même si les Reds se montraient de plus en plus pressants au fur et à mesure que les minutes s'égrenaient, les hommes de Bölöni tenaient la dragée haute. Les minutes défilaient et il fallait devoir recourir aux prolongations pour départager les deux équipes à l'issue des nonante minutes règlementaires. Lors de celles-ci, la physionomie de la rencontre ne changeait pas, les occasions se succèdaient pour Liverpool mais les Rouches tenaient bon. Et alors que tout le monde pensait qu'on se dirigeait vers la séance des tirs au but, Dirk Kuyt devançait Dante sur un long centre pour planter de son pied droit le cuir au fond des filets du but d'Espinoza à la 117-ème minute ! Cruelle défaite et cruelle élimination pour un Standard vaillant et méritant. Les Rouches sont repêchés en Coupe Uefa.

    votre commentaire


  • votre commentaire