• Renaud


    Renaud La "Chetron" sauvage. Renaud Séchan Paris 11 mai 1952- Renaud à la Belle de Mai Renaud Séchan en 1994 Dernier né (avec son jumeau David) d'une famille de six enfants, Renaud vient au monde à Paris, le 11 mai 1952 dans le 14ème arrondissement cher à Brassens. Fils d'un professeur-écrivain, le petit Renaud appartient à un milieu favorisé quoique modeste. Son enfance se passe sans trop de problème, bien que ses résultats scolaires ne soient pas très brillants. En fait, il ne s'intéresse très tôt qu'aux matières artistiques et littéraires. Cette scolarité approximative lui fait redoubler sa troisième. Nous sommes en 1967, et le vent de la révolte soixante-huitarde se fait ressentir. Mai 1968 : Renaud, mauvais élève mais passionné de politique et de social, prend part aux évènements, auxquels son père, un peu anar, un peu gaucho, ne s'opposera pas. Cette "révolution" donne à Renaud l'occasion d'écrire ses premiers textes. Ayant définitivement fait une croix sur ses études, le jeune Séchan décide de devenir comédien, une voie qu'il ne parviendra jamais à suivre mais qui le marquera sa vie durant. Comme il faut bien vivre, il passe de job en job, et passe ses loisirs à faire de la mécanique ou à aller au cinéma. Son rêve va devenir réalité quand, avec son ami Patrick Dewaere, il débute au Café de la Gare avec Coluche et Romain Bouteille. Mais l'aventure est brève, et Renaud doit se contenter de son boulot de vendeur de livres. Il ne perd pas pour autant son goût pour l'écriture , et ses premières chansons naissent dans ces années d'oisiveté 72-73. Ses premiers succès, c'est avec ses amis qu'il les rencontre, mais aussi auprès d'un public de la rue, puisque Renaud se met en tête de faire le métro, les sorties de ciné et de spectacles avec sa guitare. C'est Paul Lederman, producteur de Coluche, qui aide Renaud à faire réellement de la chanson. A cette époque, Renaud est féru de chanson réaliste, et ses premières compositions ont le ton anar de Hexagone, ou de Camarades bourgeois,... Ces chansons sortiront en 1975 sur son premier 33 T. : Amoureux de Paname ( voir discographie). Les premiers concerts suivent la sortie de cet album, et Renaud commence à avoir un certaion succès auprès de la jeunesse post mai 68, une jeunesse anarchiste et opposée au pouvoir et à la société. Elle trouve en Renaud un nouveau porte parole. Son deuxième album : Laisse béton est un énorme succès. Même si Renaud pense encore à une carrière de comédien, il a mis un pied sûr dans sa carrière de chanteur. Les concerts plus importants se suivent. On le voit dans toute la France avec ses musiciens (Bourges, Bobino,...). Sa réputation de chanteur engagé n'est plus à faire.On le sait qui dénonce les injustices, la guerre et la misère. Cependant, en 1980, son mariage avec Dominique, "sa gonzesse", et la naissance de Lolita leur fille, adoucit un peu le "chanteur énervant" . Cette naissance le rend plus serein, plus distant de la vie sociale et politique. En 1983, son album Morgane de toi atteste de cette nouvelle vie et se compose de titres moins agressifs, plus tendres et drôles. Le public est conquis par cet douceur nouvelle avec des morceaux comme Morgane de toi, Dès que le vent soufflera, En cloque,... Il devient une star et en profite pour changer de maison de disque. Ses tournées sont populaires et le public, par milliers, est au rendez-vous pour voir Renaud le timide, le tendre. Il y discute avec ses fans, instaurant un dialogue empreint d'humour et de tendresse, loin des grosses machines du show-biz.on album suivant, Mistral gagnant ne fait que confirmer la tendance engagée avec Morgane de Toi. Tournées, voyages, écriture, occupent la vie de Renaud. Jusqu'à la mort de son meilleur ami Coluche en juin 1986 dans un accident de moto, qui le marque profondément. Renaud la chetron sauvage Renaud en 1988 (Photo : Claude Gassian) SIl écrit un album pour lui rendre hommage : Putain de camion, qui sortira sans tambour ni trompette, en toute intimité. Il sera quand même un succès commercial, notamment avec le titre Jonathan, hommage au chanteur blanc Johnny Clegg, défenseur de l'Afrique et des opprimés. Sa carrière se poursuit, avec toujours autant de verve et de colère : Renaud participe à Charlie Hebdo, journal satirique créé par le Professeur Choron, interdit dans les années 70, puis recréé dans les années 90 grâce à une bande de copains dont Font et Val, Siné, Cabu,etc... Il y écrit des chroniques pendant plusieurs mois (voir bibliographie). Ses chansons également collent à l'actualité : la guerre du Golfe, l'Irlande du Nord, la misère,... Son caractère révolté et ses coups de gueule vont lui offrir la concrétisation de son rêve : emballé par le personnage de Renaud, le réalisateur Claude Berri lui offre le rôle principal de sa super production Germinal en 1993, adaptation du roman de Zola. Renaud n'oublie pas que son grand-père maternel était mineur et accepte le rôle. Dans la continuité de cette expérience, il reprend des chansons traditionnelles chtimi et les réunit dans un album : Renaud cante el'nord en 1993, album qui reçoit la même année la Victoire de la Musique du meilleur album traditionnel. Renaud en 2002 Renaud 2002 En hommage à Brassens qu'il vénère, Renaud enregistre également un album en 1995 : Renaud chante Brassens, avec des reprises des plus grands succès du poète sétois, de Je suis un voyou au Gorille, en passant par Philistins. Puis c'est le silence... En 1999, son divorce d'avec Dominique le plonge dans une période sombre. Renaud se fait plus discret, moins productif. On le voit dans quelques rares apparitions, bouffi par l'alcool, les yeux cernés. Il faut attendre cet été 2002 pour que la "Chetron sauvage" revienne enfin sur le devant de la scène. Et quel retour ! Certes affaibli par une traversée du désert sentimental, par quelques litres d'alcool en trop et une sérieuse dépression, Renaud n'en revient pas moins mieux armé pour affronter la vie. Son album Boucan d'enfer en est la preuve : salué par tous comme un ouvrage de grande qualité, cet opus comble le public (habituel ou novice) et raffle toutes les récompenses (plusieurs Victoires de la Musique en janvier 2003). Une renaissance professionnelle qui découle d'un renouveau sentimental, grâce à sa rencontre avec la jeune artiste Romane Serda. Ensemble, ils affichent leur bonheur dans les journaux, sur les plateaux télés, et écrivent le tube Anaïs Nin fin 2004. Ils se marieront le 5 août 2005 dans la petite commune de Chateauneuf de Bordette (Drôme), berceau de la jeune femme. Leur enfant naît le 14 juillet 2006 à Carpentras. Un garçon que le chanteur n'appellera pas Pierrot mais Malone. Renaud produit le premier album de sa nouvelle compagne, album qui trouve une place fort honorable dans les classements de vente. Un succès qui prouve, si besoin en est, que notre Titi parisien reste, à plus de cinquante quatre ans, et ce malgré les attaques de la vie, une des grandes figures de la chanson française contemporaine. Copyright Petit dictionnaire...mars 2001-août 2006 Sauf photo de fond : Didier Gaillard http://perso.wanadoo.fr/chanson_francaise

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :